AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/11/2016
Localisation : classe sociale la moins élevée, les pauvres, le bas peuple, ceux qui grimacent en voyant la facture trop salée, recherche perpétuelle de solutions qui fracassent.
Emploi/loisirs : toujours les mêmes et rien qu'elles, il n'y a que les courbes féminines qui t'obligent à laisser courir insolemment ton regard.
Humeur : c’est compliqué, toujours trop compliqué, pas les mots qui viennent pour se poser sur la situation. L’amour fou, l'amour déraisonnable qui fait un peu trop mal, passion qui brûle toujours pour elle comme un éternel recommencement.
admin
Voir le profil de l'utilisateur http://wavestest2.forumactif.com




first test   
Ven 18 Nov - 22:28

Emprisonnée. Princesse en haut de sa tour dont les portes sont gardées par les soldats. Le monde dont tu rêves qui ne t’est pas offert, seulement les tableaux pour te faire voyager à travers les aquarelles. L’oiseau de la nuit qui a perdu ses ailes, phoenix qui renaît de ses cendres un an plus tard, le feu qui brûle toujours à l’intérieur. Ce feu qui a besoin d’être contrôlé, d’être régulé. Ne pas devenir cette pyromane prête à tout exploser, délinquante qui a déjà fait son temps en prison. Prison de désintoxication, sevrage qui t’a rendu folle, tremblotante et grelottante certaines nuits aux milles terreurs, désir qui ronge le cerveau, la bouteille peinte sur chaque parcelle de ton esprit. Lumière du jour, rayon du soleil qui tente de s’infiltrer dans tes verres Dior, la branche tatouée de la marque. La tête est haute alors que Duncan marche à côté de toi. Vouloir le semer, le pousser et te barrer en courant. Loin. Juste pour être seule, le sentiment que tu n’es qu’une gosse qui se fait baby-sitter par plus grand qu’elle. Tes talons claquent sur le sol, les lèvres maquillées d’un rouge sont scellées. Silence qui perdure depuis quelques minutes, les opales qui scrutent chaque personne qui passe. Mauvais goût qui te donne la gerbe, crime contre l’humanité, les ballerines que t’aimerais arracher pour les découper en mille morceaux. « Tu vois, c’est ça que je comprends pas. Si t’as pas d’argent autant marcher pieds nus plutôt que de porter ces sacs à MST. Merde quoi ! La mode pour les pauvre est pas trop mal aujourd’hui. Enfin pas trop ringarde. Ce qui est bien avec le fric, c’est que ça résout pas les problèmes de paix dans le monde mais putain, niveau fashion ça résout tout. Adieu mauvais goût. » Le visage qui se tourne vers, lui, critique cinglante pour te défouler. Enfin prête à passer une bonne journée maintenant que ta haine est déversée. L’idée un peu folle qui te traverse l’esprit, la fougue dans toute sa splendeur, cheveux blonds brillants que tu balances sur une épaule. « Quitte à me suivre partout, autant être utile pour une fois. Et comme c’est moi qui décide, je l’annonce : on mange glace. » Tu relèves les lunettes, les iris azurées qui tombent dans les siennes, les centimètres de plus qui te font lever la tête instinctivement. « Quoi ? On t’a jamais dit que c’était bon pour ouvrir tes Chakras ? Ouvre les magasines un peu. Je t’apprendrai, promis. » Insolente au goût pimentée, les mots qui claquent sur ta langue avec une cette douceur fracassante. Paradoxale, la personnalité à double-tranchant, sourire au coin des lèvres alors que tu t’accroches à son bras. Comment ça ce n’était pas professionnel ? Au feu les règles.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/11/2016
Localisation : classe sociale la moins élevée, les pauvres, le bas peuple, ceux qui grimacent en voyant la facture trop salée, recherche perpétuelle de solutions qui fracassent.
Emploi/loisirs : toujours les mêmes et rien qu'elles, il n'y a que les courbes féminines qui t'obligent à laisser courir insolemment ton regard.
Humeur : c’est compliqué, toujours trop compliqué, pas les mots qui viennent pour se poser sur la situation. L’amour fou, l'amour déraisonnable qui fait un peu trop mal, passion qui brûle toujours pour elle comme un éternel recommencement.
admin
Voir le profil de l'utilisateur http://wavestest2.forumactif.com




Re: first test   
Dim 1 Jan - 2:44

Message number two
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/11/2016
Localisation : classe sociale la moins élevée, les pauvres, le bas peuple, ceux qui grimacent en voyant la facture trop salée, recherche perpétuelle de solutions qui fracassent.
Emploi/loisirs : toujours les mêmes et rien qu'elles, il n'y a que les courbes féminines qui t'obligent à laisser courir insolemment ton regard.
Humeur : c’est compliqué, toujours trop compliqué, pas les mots qui viennent pour se poser sur la situation. L’amour fou, l'amour déraisonnable qui fait un peu trop mal, passion qui brûle toujours pour elle comme un éternel recommencement.
admin
Voir le profil de l'utilisateur http://wavestest2.forumactif.com




Re: first test   
Dim 2 Avr - 13:35

message trois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/11/2016
Localisation : classe sociale la moins élevée, les pauvres, le bas peuple, ceux qui grimacent en voyant la facture trop salée, recherche perpétuelle de solutions qui fracassent.
Emploi/loisirs : toujours les mêmes et rien qu'elles, il n'y a que les courbes féminines qui t'obligent à laisser courir insolemment ton regard.
Humeur : c’est compliqué, toujours trop compliqué, pas les mots qui viennent pour se poser sur la situation. L’amour fou, l'amour déraisonnable qui fait un peu trop mal, passion qui brûle toujours pour elle comme un éternel recommencement.
admin
Voir le profil de l'utilisateur http://wavestest2.forumactif.com




Re: first test   
Sam 10 Juin - 16:12

hujikopl
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 18/11/2016
Localisation : classe sociale la moins élevée, les pauvres, le bas peuple, ceux qui grimacent en voyant la facture trop salée, recherche perpétuelle de solutions qui fracassent.
Emploi/loisirs : toujours les mêmes et rien qu'elles, il n'y a que les courbes féminines qui t'obligent à laisser courir insolemment ton regard.
Humeur : c’est compliqué, toujours trop compliqué, pas les mots qui viennent pour se poser sur la situation. L’amour fou, l'amour déraisonnable qui fait un peu trop mal, passion qui brûle toujours pour elle comme un éternel recommencement.
admin
Voir le profil de l'utilisateur http://wavestest2.forumactif.com




Re: first test   
Mer 5 Juil - 16:49

Code:
testtesttest
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





Re: first test   

Revenir en haut Aller en bas
 

 first test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test de grossesse
» Test : êtes-vous hypersensible ?
» Test de personnalité de sherwood (2)
» le test du dessert (test psychologique)
» Pour vous, qu'est-ce que l'empathie? // TEST en page 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LOOK AT THE PAST :: Don't miss it-
Sauter vers: